La bébête du lundi : le wright’s skink

Ou « mabuya wrightii ». Bref, un lézard… En créole, le teng teng

Ce lézard plus gros que celui que l’on trouve sur Mahé (le Seychelles Skink ou lezar Mangouya) est incapable de se protéger des prédateurs (chiens, chats, rats).

On ne les trouve plus que sur des îles préservées comme Cousin, Cousine, Aride, Frégate.

Ils sont diurnes, peuvent grimper aux arbres et sur les murs comme les geckos et comme les geckos, ils peuvent cannibales. Ils se nourrissent également de morceaux de poissons oubliés par les oiseaux, d’insectes, d’oeufs d’oiseaux tombés du nid, de fruits ou de déchets laissés par d’autres animaux.

Wright's Skink

La particularité de ce lézard, c’est que lorsqu’il perd sa queue, à cause d’un prédateur ou du stress et bien elle repousse en double !

Skinkdoubletail.jpg

Et moi qui croyais que Miyazaki avait tout inventé avec ses loups à 3 queues !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mabuya

Un commentaire, ça fait toujours plaisir !