Les journaux Madamn Paton, tu les as trouvés ?

Oui, j’ai mis du temps mais ça fait un moment que je voulais vous faire part de ma découverte et j’ai oublié !

Donc, où acheter les journaux …

Aux Seychelles, nous avons les 2 journaux principaux que l’on peut trouver dans les boutiks en bas de chez soi. En fonction des boutiks, les titres peuvent changer.

Today in Seychelles (10rs)

Le plus moderne je trouve, né en mars 2011, un peu indépendant, un peu objectif. 25 employés, mais on ne sait pas combien ils vendent d’épreuves ! Le plus « Modem » des journaux, très factuel. On ne se fâche avec personne mais on fait quand même passer quelques messages.

TodayinSeychelles.png

Seychelles Nation (15rs)

« La voix du gouvernement » pourrait-on presque sous-titrer ! Je ne sais pas trop quoi dire d’autre après ça. C’est sûrement le journal le plus distribué, donc le plus vendu.

Chinesebuses

Pour les autres, le meilleur moyen de les trouver, c’est dans les stations services

  • Seychelles Weekly (15rs)

Journal de l’opposition par excellence, fondé à l’origine par John Mancham, ex-président du parti SDP et plus tard, ex-président des Seychelles. Il n’y a pas trop de demi-mesure dans ce journal, toutes les actions du gouvernement, de la police … sont nulles.

Seychellesweekly.jpg

  • Le Seychellois Hebdo (15rs)

Un journal assez modéré, autant qu’on puisse l’être dans un pays où la police fait n’importe quoi. Donc des propos assez soft, à moins que la situation soit vraiment choquante, un peu comme la première page le montre…

LeSeychellois.jpg

  • The people

Fondé par France Albert René, ex-président du SPUP d’abord, puis ex-président des Seychelles aussi (rappelez-vous, c’est lui qui a bouté Mancham hors de la présidence et qui a nommé l’actuel président).

C’est le journal du Parti Rouge, la bonne parole du gouvernement. D’ailleurs, j’avais demandé à un collègue de me ramener tous les journaux, mais il a pas voulu acheter celui-là ! 

  • Le Rising Sun

Seulement 5rs (mais il ne fait que 12 pages).

Ce journal a débuté en 2007. L’éditeur à l’époque du lancement disait : Le Risin Sun is “a non-political newspaper with latest and accurate news promoting responsible and serious journalism”.

Bon, ben oui mais quand on fait du « serious journalism », on peut difficilement faire du « non-political », surtout aux Seychelles…

Bref, quelques années plus tard, le même journal a été interdit par le gouvernement pendant un long moment, car il s’en prenait à une grande famille influente des Seychelles…

Risingsun.jpg

Comme quoi la liberté de la presse a des limites… Ca me rappelle une citation de Bedos :

« Je croirais vraiment à la liberté de la presse quand un journaliste pourra écrire ce qu’il pense vraiment de son journal. Dans son journal. »

Ah, et finalement j’ai bien fait d’attendre ! Un nouveau journal (gratuit pour l’instant) vient de naître (sous la licence de Seychelles Weekly) : Business Seychelles


businesseychelles.jpg


Un commentaire, ça fait toujours plaisir !