Tu vas à la pêche, Madanm Paton ?

Non non, moi je mange le poisson, c’est tout !

Nous sommes donc allées à la plage avec une copine, à Anse Goulette ou Roche coprah (après avoir demandé à 2 personnes différentes… Pas facile d’avoir des adresses précises dans ce pays !) et voilà qu’on aperçoit des pêcheurs ramener leur casier…

pecheaurequin_pourquoivivreailleurs

Il y a 3 sortes de casier pour pêcher : le casier peser, le casier dormi et le casier la vole. En tout cas, mon voisin utilise des casiers dormi : il les laisse toute la nuit avec un appât à l’intérieur (de la noix de coco mélangé à des coquillages) derrière la barrière de corail, entre 5 et 30 mètres. Ils sont maintenus au fond par des rochers posés dessus.
pecheaurequin5_pourquoivivreailleurs

Le pêcheur sur la photo utilise un casier peser : il l’emmène à l’eau à la main, grâce aux 2 perches qui se croisent sur le casier et les bloque sous l’eau avec des rochers. Il le laisse dans le lagon 24h sans appât.

pecheaurequin2_pourquoivivreailleurs

Bon, à partir de là, âme sensible s’abstenir… La vidéo montre un casier remonté en plein soleil avec les poissons qui s’agitent à l’intérieur …

Oui, c’est bien un requin. J’ai demandé au pêcheur, mais il m’a dit qu’il ne pêchait pas forcément le requin. Le prédateur a très probablement suivi ses proies à l’intérieur du casier et s’est fait piégé à son tour.

pecheaurequin3_pourquoivivreailleurs

Pourquoi le pêcheur n’a t-il pas tué les poissons avec un bon coup de tuyau d’arrosage derrière la tête au lieu de les laisser agoniser ? Et ben, a priori, le poisson d’ici est plus résistant et surtout ce n’est pas facile de tuer un requin. Il a une peau de plusieurs centimètres d’épaisseur et peut toujours être dangereux à moitié agonisant…

Ici, ce serait un requin à tête blanche ou bien un requin gris de récif. En tout cas, c’est un jeune requin d’environ un mètre.
pecheaurequin4_pourquoivivreailleurs

Des poissons-perroquet en bleu et en rouge

Ici, le requin c’est comme le cochon chez nous, tout est bon ! On fait du satini ou du kari avec la chair, de l’huile avec son foie, on vend les ailerons aux japonais, on vend la peau, on fait des souvenirs pour les touristes avec les dents et la mâchoire…

Il y a encore quelques années, pêcher un requin était très lucratif, mais aujourd’hui, ça ne vaut plus rien ! Le pêcheur m’a dit qu’il vendrait celui-ci 180rs, soit 10 euros ! Il en tirerait un meilleur prix en le vendant transformé (salé).

Un commentaire, ça fait toujours plaisir !