La bébête du lundi : la grenuiy

Un soir, ma voisine m’appelle (y a pas de sonnettes par chez nous !) et me fait remarquer mon invité mystère, à l’angle de ma porte (qui n’est pas facile à nettoyer par ailleurs, ce qui explique que ce soit très sale !)

Une ptychadaena mascareniensis ou grenuiy, qui devait se promener dans le jardin avant que des chats ne la poussent vers chez moi ! Car cette espèce vit près des habitations humaines, dans les jardins ou les vergers (comprendre plantation de bananiers ou de cocotiers).

frog.jpg

Grâce à la chance que j’ai, c’est la seule grenouille immigrée qui vit aux Seychelles qui se pointe à ma porte. Les seychelloises sont minuscules, vertes ou jaunes, avec des yeux énormes façon Simpson, mais celle-ci n’est pas très différentes de nos grenouilles européennes. Tant pis, je vais pas l’ignorer pour autant alors qu’elle a fait le chemin, ça serait pas sympa !

Donc, elle vient d’Afrique. Elle mange des petits amphibiens, micro-organismes ou des insectes.

Les tétards mettent 2 mois pour se transformer en grenouille et la petite grenouille a besoin de 9 mois supplémentaires pour atteindre sa taille adulte. La femelle est généralement plus grosse que le mâle.

J’ai pas trop eu le temps de plus l’admirer, le chat de l’autre voisine est arrivé et l’a chassé ! Je ne sais pas comment l’histoire s’est finie !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ptychadena_mascareniensis

http://africanamphibians.lifedesks.org/pages/26493

Un commentaire, ça fait toujours plaisir !