La bébête du lundi : le pwason volant

Bon, je sais, vous allez me dire qu’on voit pas grand chose ! Ben oui, mais je fais de mon mieux !

Poissonsvolants2

Si vous voulez savoir de quoi on parle, il faut aller ici !

Poissonsvolants2.jpg

Ça s’appelle un exocet (rien à voir a priori avec une boîte de nuit champenoise…) et ça se nourrit de plancton.

Poissonsvolants3.jpg

Chez l’exocet, ce qui est remarquable, c’est est leurs nageoires pectorales extra-larges, qui leur permettent de faire des vols planés hors de l’eau dans le but d’échapper aux prédateurs ou à mon appareil photo.
Chez certaines espèces, les nageoires pelviennes sont également extra-larges et donnent l’impression qu’on a affaire à une libellule géante à 4 ailes.

Poissonsvolants4

Il peut dépasser les 60km/h (ce que nous, on ne peut faire que sur la route de l’aéroport !) et planer jusqu’à 30 ou 50 mètres.
Bah, au moins, ça fait des fonds d’écran sympa!

4 réflexions au sujet de « La bébête du lundi : le pwason volant »

  1. Nicole

    Bonjour,

     

     

    Je pense que si ce pooisson s’appelle exocet c’est aussi en référence au missile qui porte le même nom et dont la définition Wikipédia est la suivante :

    L’Exocet est une famille de missiles antinavires français, autonomes volant à basse altitude (quelques mètres au-dessus de la surface de la mer) et dont la forme
    ressemble à celle du poisson (voir ci-dessous)

     

    Ou alors c’est l’inverse : le missile porte ce nom là en référence au poisson; cela dépend lequel est arrivé le premier !!!!!!

    Nicole

    Répondre

Un commentaire, ça fait toujours plaisir !