La bébête du lundi : le latanye

Le latanye, c’est le cauchemar du nageur ! L’oursin qui a des piquants sur tout le corps (jusqu’à 5cm). On dit « echinothrix diadema » en anglais. Ce sont des invertébrés qui sont proches des concombres et des étoiles de mer.

latanye_pourquoivivreailleurs

Quand on parle d’oursin, on ne dit pas son dos ou son ventre. On parle de face orale et aborale (je vous laisse deviner…) Il est principalement herbivore, mais ne résistera sûrement pas à une éponge ou une moule. Il peut aussi rogner les rochers avec sa bouche. Il aime aussi finir le repas des autres…

latanye_pourquoivivreailleurs
latanye3_pourquoivivreailleurs

Aux Seychelles, on ne pêche pas l’oursin et on ne le mange pas. C’est pas dans la culture, je suppose.
Ah, j’ai oublié de vous dire aussi : si vous touchez un oursin, son piquant va s’enfoncer dans la chair et se briser comme du verre quand vous essaierez de le retirer. La solution seychelloise : la pince à épiler et le citron pour désinfecter ! … Sinon, bah l’hôpital!

Un commentaire, ça fait toujours plaisir !