La bébête du lundi : la sigal

Ou "chalky percher", "diplacodes trivialis" de son nom scientifique. Cette libellule est originaire des Seychelles.

On en voit un peu partout, surtout au-dessus des plans d'eau et des piscines.

Lorsqu'elle est jeune (sous forme de larve), la sigal est aquatique. Elles peuvent tolérer une certaine salinité de l'eau.

Ici, c'est un mâle (parce qu'il est bleu. La femmelle sont vert-clair, avec des yeux verts et rouges.) Les adultes peuvent vivre jusqu'à 2 mois.
Ici, c'est un mâle (parce qu'il est bleu. La femmelle sont vert-clair, avec des yeux verts et rouges.) Les adultes peuvent vivre jusqu'à 2 mois.

Ici, c’est un mâle (parce qu’il est bleu. La femmelle sont vert-clair, avec des yeux verts et rouges.) Les adultes peuvent vivre jusqu’à 2 mois.

Pour vous dire la vérité, c'est mon insecte préféré ! Un chasseur redoutable de bestiole (il faut à un individu 600 mouches, moucherons ou moustiques pour se nourrir !) La larve de libellule dévore les larves de moustiques et les adultes les dévorent en vol ! J'adore !
Pour vous dire la vérité, c'est mon insecte préféré ! Un chasseur redoutable de bestiole (il faut à un individu 600 mouches, moucherons ou moustiques pour se nourrir !) La larve de libellule dévore les larves de moustiques et les adultes les dévorent en vol ! J'adore !

Pour vous dire la vérité, c’est mon insecte préféré ! Un chasseur redoutable de bestiole (il faut à un individu 600 mouches, moucherons ou moustiques pour se nourrir !) La larve de libellule dévore les larves de moustiques et les adultes les dévorent en vol ! J’adore !

Une réflexion au sujet de « La bébête du lundi : la sigal »

Un commentaire, ça fait toujours plaisir !