Stop ? Comment ça stop Madanm Paton ?

L’auto-stop ! Je vous ai déjà parlé de l’auto-stop ? Ici on prend souvent en auto-stop, mais uniquement les gens que l’on connaît. Sinon, c’est plutôt rare que quelqu’un fasse signe ou bien accepte de monter.

Je vais vous raconter une histoire :

De temps en temps, j’arrive à chaparder la voiture de mon conjoint pour aller au boulot. Nous avons longtemps eu la voiture de tou di moun : une Daihatsu ou Kia (je suis nulle en voiture!) Pour ceux qui n’ont pas les bases en voiture comme moi, c’est une petite 4 places/4 portes. De temps en temps, comme je voyais quelques dames seychelloises qui attendaient le bus tous les jours avec moi, alors je m’arrêtais pour les prendre en stop, vu qu’ici, toutes les routes mènent à Victoria. Comme elles me reconnaissaient (ben les blondes sont assez rares dans mon quartier!), elles montaient et c’était fort sympathique.

Un jour, voilà que nous changeons de voiture. Nous passons à la berline noire qu’on peut garer nulle part (on a tous les mêmes problèmes finalement!) Un jour, je chaparde la grande voiture noire, je m’arrête à l’arrêt de bus et les dames me regardent avec hésitation. Je leur fais signe. Elles se regardent. Je m’interroge. Finalement, l’une d’entre elle, qui parle un peu français s’approche et je lui dis :  » vous me reconnaissez ? Je prends le bus avec vous et quelquefois, je vous emmène. Vous ne voulez pas venir aujourd’hui ? »

Elle me répond : « oui, mais vous avez une belle voiture. »

C’est sans doute parce que je suis blonde que je ne comprends pas tout de suite.

« Ce n’est pas grave la voiture, c’est juste qu’elle est un peu plus grande, je conduis toujours de la même façon et ça me ferait plaisir de vous emmener. »

« Mais je vais salir la voiture. »

Alors là, j’avais jamais pensé à essayer de garder une voiture propre dans un pays où il y a du sable partout et où on se balade en tong! Ca m’a rappelé que j’ai vu souvent, lorsque des gens achètent une voiture, les plastiques des sièges et des miroirs à l’intérieur, rester jusqu’à se qu’ils se déchirent tout seuls.

« Vous n’allez pas la salir plus que moi. Ce n’est qu’une voiture! L’important dans une voiture, c’est que le chauffeur sache conduire! »

Elle a rigolé. Je lui ai dit d’appeler les autres dames et elles ont fini par monter. Il a fallu que j’insiste pour que l’une d’entre elles s’installe devant, à côté de moi. Elles étaient vraiment impressionnées et elles m’ont complimenté à de nombreuses reprises comme si j’y étais pour quelque chose.

Plus tard, j’ai appris que ce type de voiture était plutôt celui des ministres et des gens importants et apparemment, ils ne prennent pas souvent des personnes en stop!

Un commentaire, ça fait toujours plaisir !