Et informatiquement parlant Madanm Paton…

Aux Seychelles, l’Internet est réservé aux foyers prospères. Par contre, presque tous les seychellois s’achètent des cartes 3G. Il y a 2 providers : Airtel et Cable and Wireless. C’est assez cher et on paie au nombre de giga téléchargés ou uploadés. Quand vous dépassez, hop, vous payez le surplus encore plus cher. J’en avais déjà parlé dans un post précédent. Il y a 3 endroits à Victoria où vous pouvez consulter vos emails : Double-clic (face au cinéma), le restaurant italien de la rue du marché (en plus, leurs glaces sont super bonnes!) et Cable&Wireless.

Maintenant, au niveau des machines en elles mêmes… Pour vous donner une idée, les archives de la ville ont 3 ordinateurs en libre service. La bibliothèque en a un. Le catalogue de la bibliothèque de l’Alliance Française a été mis en ligne cet été sur un pc. Bref, on n’est pas en avance!

Peu de boutiques vendent des ordinateurs, on vend surtout de la hi-fi, des écrans format HD. On arrive à trouver des consoles Wii et des DS, des jeux pour DS. Mais ça reste du luxe. Le prix de la Wii est équivalent au prix français. Tout est en format NTSC.
Le vendeur d’une boutique m’a dit que la plupart des gens vont ou font venir leur matériel informatique de Dubaï, parce que c’est moins cher.
Depuis 2011, il y a un Apple Store, mais qui n’a presque rien en vitrine.

Pour faire réparer son ordinateur, il y a quelques adresses. Vous pouvez déposer vos machines, mais c’est rare de pouvoir faire venir le technicien chez vous… Surtout si vous voulez que ça soit fait rapidement.

Moi j’ai fait changé le disque dur (500go) d’un ordinateur récemment, ça a coûté 600 roupis, histoire de vous donner une idée (main d’oeuvre + prix du disque dur).

Un commentaire, ça fait toujours plaisir !