On me propose un travail aux Seychelles…Que dois-je faire ?

Souvent les gens me posent cette question : que feriez-vous à ma place ? Est-ce que je dois y aller ou non ? Un travail aux Seychelles, c’est super non ?

Alors c’est pas très facile de vous répondre… Chacun vit les choses différemment…

Par exemple, vous avez a priori l’habitude de voyager et de l’inconnu, (ce qui n’était pas vraiment mon cas quand je suis arrivée ici !) mais bon, essayons quand même…

travail-expatriation-seychelles-expats-expatriés-pourquoivivreailleurs
Je ne veux pas être indiscrète alors je vais poser plusieurs hypothèses et vous n’êtes pas obligé/obligée me dire si vous rentrez dans une case, mais ça vous aidera peut-être à vous situer, voire à vous projeter :

1-vous postulez à un poste où vous aurez une voiture, un téléphone, une maison… tout frais payé. Bref, vous n’aurez pas de souci d’argent et donc, vous pourrez vous offrir les visites sur les autres îles, les week-end à Dubaï et les vacances en Afrique du sud. En plus, comme vous avez choisi une maison avec 2 chambres, vous allez avoir des visiteurs.

2-c’est un travail au tarif local et vous pensez que vous pourrez vous payer un bateau, mais en fait non.

3-vous êtes gaie et vous espérez trouver l’âme sœur ou des aventures de temps en temps.

4-vous êtes hétéro et vous espérez trouver l’âme sœur ou des aventures de temps en temps

5-vous aimez manger du poisson, mais vous êtes carnivore avant tout et une semaine sans steak vous paraît impossible.

6-vous parlez grec et mandarin mais pas anglais.

7-vous ne concevez pas la vie sans sport.

8-vous ne voyez pas l’intérêt d’une vie sans ciné/concert/musée et apéros avec les copains dans des bars branchés.

9-vous ne savez pas conduire.

10-vous avez une maladie chronique et vous pouvez avoir besoin d’un cadre hospitalier de temps en temps.

11-vous avez 35 ans et votre horloge biologique commence à tiquer fort.

12-vous êtes entomophobique. Même un puceron vous fait peur!

– Autant vous dire que la combinaison gagnante est 1+4.

Là, vous n’aurez aucun problème pour tenir 2 ans. Si vous avez un travail qui vous permet d’avoir ce train de vie, ça veut dire que vous allez être en relation avec des expats. Moi j’ai eu la chance de rencontrer 3 ou 4 français avec qui je passe pratiquement tous mes week-end et j’ai des voisins vraiment super qui s’occupent de moi quand je suis seule et désœuvrée. Maintenant, il y a aussi pas mal de crétins, beaucoup d’hypocrites etc, mais bon, c’est comme partout ! Pour rencontrer les expats français, il vous faudra du temps mais il y a des adresses : l’alliance française, l’école française (les profs) et l’Exiles (la cantine de l’alliance et de l’école). Après, ça sera au petit bonheur la chance…

Pour avoir des relations avec les seychellois, c’est pas difficile si ce sont des hommes jeunes : ils vous abordent systématiquement pour coucher avec vous. L’amitié homme-femme ici n’existe pas, hormis si l’un des deux est gai ! (Et encore bien souvent, ça peut s’arranger!)
Après, pour avoir des relations amicales, c’est autre chose. C’est vraiment compliqué, on a des vies et des cultures différentes et même si je pense être quelqu’un facile d’accès, ben j’y arrive pas trop. On n’a pas de sujet de conversation en commun et c’est se mettre en danger que de partager ses propres convictions sur un sujet, car ici, c’est si petit que tout sujet devient politique !

– Inutile de venir je pense si vous êtes dans les cas 12/2/5/11 et 8. 10 non plus, à votre place je ne viendrais pas. C’est quand même un peu l’Afrique ici.

-Franchement, si j’étais dans le cas 2, je ne viendrais pas non plus… Pour profiter comme il faut ici, car la vie est très chère, il faut que votre travail rapporte au moins 1600euros et avoir une voiture. Si vous ne savez pas conduire, il faudra apprendre ! C’est à mon avis indispensable.

-Bon, pour moi 3 c’est mort aussi! Trop difficile de rencontrer quelqu’un. A la fin, tout le monde couche avec tout le monde, tellement c’est petit ! Déjà pour les mecs, c’est pas évident, pour les nanas, c’est presque mort ! Même si par contre, c’est plutôt bien accepté par les gens (dans la mesure où vous n’êtes pas de leur famille, ils s’en fichent).

En conclusion

Bon, si vous avez lu mon blog, vous avez sûrement compris que ce qui me manque le plus, c’est de pouvoir partir en week-end, c’est à dire changer de paysage régulièrement et avoir une vie un minimum culturelle. Et la famille, évidemment !

Ici, on ne vit que le week-end : plages. Plongée, randonnées et snorkling. Sinon, c’est Scrabble et vous vous offrez le câble et internet qui sont pas donnés ! Pour la nourriture, au bout de 2 mois environ, on commence à faire des rêves bizarres de raviolis ou de hamburger ou d’un steak saignant… C’est pas bien grave, ça finit toujours par passer…

Voilà, j’espère que ça a pu vous aider… Bon courage alors dans la prise de décision !

Pour en savoir plus
Avant de partir en expatriation
La vie rêvée
http://www.femmexpat.com/destination/vivre-a-victoria-aux-seychelles/

Un commentaire, ça fait toujours plaisir !