Ce qu’il faut savoir avant de commencer la recherche d’un logement

Bon, je ne vais pas vous mentir…Pour trouver un appartement, la difficulté va dépendre des moyens financiers que vous avez. Plus on se rapproche de la T-Centralen (le centre de Stockholm), plus les prix sont élevés et plus les appartements sont rares. Comme à Paris, vous allez me dire…

Alors quelques règles tout d’abord pour éviter les déboires

  • On ne fait rien depuis Paris à part peut-être prendre des contacts et se donner rendez-vous sur place.
  • Ne payez rien d’avance sans avoir signé de contrat. Ne faites pas confiance à quelqu’un sur internet.
  • En Suède, le seul contrat valable est le contrat papier signé, avec l’accord du board de l’immeuble (syndic)

Ce qui change

– c’est que vous allez louer soit à un locataire (et oui, la sous-location n’est pas interdite ici) soit à un propriétaire. Ici, on appelle ça de la seconde main. Les 2 ont le droit de récupérer leur appartement à peu près comme ils veulent (alors vérifiez bien votre contrat avant de signer).
-il existe des agences de « relocation ». C’est différent des agences de location française : elles vous demanderont vos critères et vous proposeront un choix de 3 appartements et vous devrez leur verser 1 mois de loyer, que vous en choisissiez un ou non.
-vous devrez payer pour utiliser les seuls outils qui existent et y a pas vraiment le choix.
-il vous faut un numéro de téléphone suédois, c’est presque impossible de faire sans !
-et en gros… Vous êtes seul au monde…

Avant de paniquer, il y a 2 ou 3 trucs à savoir

Vous trouverez votre appartement sur l’un de ses 2 sites et vous serez plus efficace avec une appli :

  • http://www.bostaddirekt.com – la consultation des annonces est gratuite, mais pour obtenir les coordonnées des propriétaires, il faut payer l’inscription (695 couronnes suédoises pour 45 jours). Si vous vous débrouillez bien, il y a moyen de revendre les codes sur des forums lorsque vous trouvez avant la deadline. L’avantage, c’est qu’il y a une interface en anglais.
  • http://www.blocket.se >bostad>uthyres – c’est à peu près « le bon coin » suédois. « Bostad » pour logement et « Uthyres », c’est la partie location. Elle est gratuite. C’est difficile de s’y retrouver au début, quand on parle pas svenska, mais c’est le plus utilisé alors faut garder le moral et se remonter les manches.
  • http://www.blocket.se>bostad>hitta hyresgäst – Ca m’a paru assez surréaliste la première fois : c’est surement la partie du site web qui fonctionne le plus ! Les parfaits locataires se présentent (boulot, famille), disent qui ils sont, pourquoi ils veulent un appart, quel genre d’appart, dans quel coin, pour quel prix. Comme les propriétaires n’ont pas envie de louer à n’importe qui, ils surveillent les annonces et ils appellent eux-même les challengers si le profil les intéresse. 125 kronor (environ 12 euros, je crois que c’est pour un mois)
  • Pensez que google translate, ça peut servir 🙂
  • Avant de s’y mettre, il vous manque un 3ème outil : easy rental, une appli géniale et indispensable que vous trouvez ici : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.movingtostockholm.easyrental&hl=en

Où allez-vous chercher ?

Ça, c’est une question qui m’a pas mal tracassé. Ayant habité à Paris, je voyais Stockholm avec mes yeux de parisienne : une grande ville. Donc il fallait que je trouve le quartier… Sauf que Stockholm, c’est un archipel…

Heureusement, une bloggeuse géniale a posté cette carte et du coup, on comprend mieux, non ?
cartedemarie-pourquoivivreailleurs

 

Si vous lui faites pas confiance, il y a un autre moyen :
http://sl.se   +  google maps !
sl.se, c’est le site web des transports en commun. Ca vous dit comment aller à un endroit et en combien de temps. Et google maps vous montre où c’est.

Et un peu de vocabulaire !

lägenhet: appartement
rum: chambre
uthyres: location
boyta: surface
hyra: loyer
möblerad: meublé (omöblerad: non-meublé)
hyresgäst: locataire
hyresvärd: propriétaire

Allez, courage! Petit guide pratique à la prochaine page!

Des sites web si le mien ne vous plaît pas !

Les tribulations de Marie
L’avis de l’Ambassade de France sur le sujet
Un site de déménagement pédagogique

Un commentaire, ça fait toujours plaisir !