Kollektivhuset

Je ne sais pas trop bien comment on pourrait traduire ça en français, car je ne pense pas que le concept existe vraiment : maison collective ou habitat collaboratif peut-être.

C’est quoi donc ?

Hemgården, sur Östermalmgatan

La kollektivhus, en plus d’appartements traditionnels, abrite au minimum une cuisine/cantine et un système de garde d’enfants/crèche dans l’immeuble. Peuvent s’ajouter des jardins terrasses, une gestion collective du linge, une bibliothèque, un garage, une chapelle, des clubs divers (couture, vidéos etc).
La majorité de ces services sont organisés par les résidents. Plus de stress pour trouver une babysitter, plus de problème si un gamin tombe malade, des cours de cuisines gratos ;-). Ça a l’air bien sur le papier !
Et vous vous souvenez que la plupart des immeubles classiques ont une lingerie commune ? Et ben j’ai lu quelque part que ça venait de l’influence du courant qui a porté la kollektivhus !

Et ça vient d’où ?

La première kollektivhus est arrivée en Europe en 1903 à Copenhague.
Le premier immeuble suédois se nomme Hemgården. Il date de 1906 et a été porté par des visionnaires féministes, dont Alva Myrdal, qui envisagent à l’époque que les femmes puissent avoir besoin de temps libre, notamment pour pouvoir travailler.
Les bénéficiaires sont d’abord les jeunes femmes et les femmes célibataires moins jeunes.
Dans les années 30, on étend le concept aux familles. Avant 1950, plus de 9 kollektivhus sont construites en Suède.
Au milieu des années 80, un courant « bo i gemenskap » qui prône donc la vie en communauté a été suivi par les politiciens qui  ont décidé que le logement public allait réserver une partie des constructions immobilières aux kollektivhus.
Il ne s’agit pas de logement social. Il ne s’agit pas d’avoir un loyer réduit. C’est juste un mode de vie collaboratif…
Il existe toujours une quarantaine de kollektivhus en Suède.

Et si je vous en ai parlé, c’est parce que je connais une personne qui a choisi ce mode de vie et que je suis un peu étonnée… Moi, mes voisins, ils accélèrent le pas et referment la porte vite fait pour ne pas avoir le temps de me saluer dans les escaliers… Alors imaginez ce que ça donnerait de partager plus qu’une lingerie  !😅

Pour en savoir plus
http://www.kollektivhus.nu/vad_ar_kollektivhus.html
http://www.familjebostader.com/uthyres/bostader/kollektivboende/
https://sv.wikipedia.org/wiki/Kollektivhus
http://www.marieclaire.fr/,suede-immeuble-participatif-logement-mode-de-vie,698582.asp

Un commentaire, ça fait toujours plaisir !