Hallwylska museet

Tout comme à Paris, on a tendance à oublier le musée Jacquemart-André, je ne suis pas certaine que vous soyez nombreux à visiter Hallwylska museet, situé au numéro 4 de la grande rue commerçante d’Hamngatan et qui fait face au park Berzelii.
Le nom du musée provient de celui des propriétaires de la demeure, le comte et de la comtesse von Hallwyl.

Hallwylska palatset

est le nom de ce bâtiment, réalisé par l’architecte suédois Isak Gustaf Clason de 1893 à 1898. Le nom de cet homme ne vous dit rien ? Peut-être pas, mais vous connaissez pourtant un bon nombre de ses œuvres : le Nordiska Museet, Östermalmshallen (le marché couvert d’Östermalmstorg) ou encore l’immeuble Bünsow sur Strandvägen.
La construction du Hallwylska palatset a coûté 1.5 million de couronnes, ce qui en faisait la propriété immobilière la plus chère du pays à cette époque. Elle était équipée d’électricité et du chauffage central.

Pourquoi faire ?

En faisant ériger le bâtiment, le comte cherchait un bureau où il pourrait gérer ses affaires et la comtesse, une maison assez grande pour accueillir sa collection d’art. Mais tous deux avaient déjà en tête d’en faire un musée à posteriori.
En 1920, la maison bourgeoise fut donnée à l’Etat à la condition qu’elle fusse transformée en musée et celui-ci ouvrit ses portes en 1938. Une autre condition était que le directeur de ce musée soit une femme, docteur en philosophie et protestante.
Hallwylska-pourquoivivreailleurs-stockholm

Qui était donc ce couple de mécène ?

Wilhelmina von Hallwyl, fille unique du marchand de bois Wilhelm Kempe, le fondateur de Ljusne-Woxna Aktiebolag, est devenue l’un des grands collectionneurs suédois au tournant du siècle dernier.
D’origine suisse, Walther von Hallwyl était quant à lui le descendant d’une des plus vieilles familles d’Europe. Le couple s’est rencontré à Homburg (en Allemagne) en 1864. Ils se sont mariés un an plus tard et se sont installés en Suède. En 1883, Walther prend la direction de la société de beau-papa. Il est également député du district ou comté (je sais pas trop comment on traduit) de Gävleborg.
Leur fille aînée, Ebba von Eckermann fut une philanthrope, activiste politique en faveur du droit des femmes. Ellen, la seconde était un sculpteur, épouse du diplomate Henrik de Maré et mère de Rolf de Maré, fondateur des Ballets suédois et des des Archives internationales de la danse en 1932.

On voit quoi dans ce musée ?

Wilhelmina von Hallwyl a réuni 50 000 objets, mais je ne sais pas exactement combien sont exposés dans les 40 pièces et dans les 5 étages.Hallwylska-pourquoivivreailleurs-stockholm

Aspects pratiques

Le musée est situé sur Hamngatan et fermé le lundi.
Les horaires varient en fonction des saisons, mais en général, c’est
-du mardi au vendredi de 12h à 16h
-le mercredi de 12h à 19h
-De 11h à 17 le week-end.
De juillet à Août : 10h 17h du mardi au dimanche.
Hallwylska-pourquoivivreailleurs-stockholm
L’entrée est gratuite. Il y a des salles qu’on ne visite qu’avec un guide (et là, c’est 70 sek l’entrée)  De toute façon, il faut passer à la boutique pour aller chercher son sticker visiteur – petit conseil : ne le collez pas sur des habits fragiles !)

Pour en savoir plus
https://sv.wikipedia.org/wiki/Hallwylska_museet
Base de donnée de la collection du musée
http://hallwylskamuseet.se/en/visit/hours-admissions
Le marché couvert d’Östermalmstorg

Cette entrée a été publiée dans Monuments et musées le par .

À propos Madanm Paton

Je suis l’auteur du blog de Madanm Paton, qui parle du quotidien aux Seychelles et que j’ai déménagé sur www.pourquoivivreailleurs.xyz.
Je parle à présent aussi de la vie suédoise et je donne des infos et conseils pour une vie ailleurs.
Welcome ! (le site est surtout en français but also in english !)

Un commentaire, ça fait toujours plaisir !