Archives de catégorie : Le coin des expats

Je pars vivre aux Seychelles, qu’est-ce que je mets dans mes cartons Madanm Paton ?

La vie aux Seychelles est bien différente que dans l’hexagone, vous vous en doutez… Donc pas de sentimentalisme… On emmène ce dont on a besoin, c’est tout !

Quelles sont les affaires qu’il vaut mieux laisser derrière soi  ?

Vos meubles ne sont pas adaptés à l’humidité, si vous les aimez, laissez-les en garde-meuble, surtout si vous avez du cuir ! Par contre, pour info, le concept de clic-clac ou de convertible n’existe pas ici, donc, si vous n’avez pas plusieurs chambres, vous n’aurez pas de moyen de caser quelqu’un dans le salon !

Tout ce qui est en cuir : chaussures, poufs, ceintures…

Oubliez les couettes, ça moisit et c’est complètement inutile aux Seychelles ! Une couverture légère pour la saison des pluies peut vous servir (à force d’endurer le 30°, on frissonne à 26°!)

Les livres ! Oui, ça me fend le cœur d’écrire ça, mais si vous aimez vos livres. Laissez-les ! Les BD, les livres supportent mal l’humidité, les pages se collent les unes aux autres, les champignons pullulent et les fourmis aiment faire leurs nids dans les reliures !

Vos bijoux vont souffrir… Si vous ne pouvez pas vous en passer, amenez le produit adéquat pour les nettoyer et éviter qu’ils rouillent.

Renseignez vous sur votre logement, la plupart du temps, il est meublé, peut-être le linge de maison et la vaisselle seront-ils fournis.

Et les appareils ménagers ? 

Pour les appareils ménagers, emmenez tout si vous voulez/pouvez. Il n’y a pas grand chose, c’est cher, fabrication chinoise (aux Seychelles, le lave-vaisselle s’importe depuis Dubaï).
Une cave à vin si vous souhaitez en amener, vous n’aurez pas de place dans le frigo (il faudra stocker l’eau minérale).

Attention à prévoir les adaptateurs en conséquence et pensez à la résistance de ces appareils qui ne sont pas tropicalisés.

Niveau vêtements ?

Prenez du très léger, du coton pas trop épais, qui permet la transpiration. Sinon, tee-shirts sans manche, débardeurs légers, shorts, jupes, pantalons légers…

Oubliez les vestes demi saison. A la rigueur, des vestes sport zippées pour la rare fraîcheur du soir. Un Kway peut être utile. Parapluie indispensable. On ne trouve que du petit parapluie chinois ici. Essayez d’amener un bon grand parapluie résistant pour la saison des pluies. Idem pour la saison des pluies, les crocks sont idéales. Les tongs en plastique, l’osier n’est pas assez résistant en plus, il risque de pourrir. Des chaussures de randonnées bien aérées et légères peuvent être utiles aux randonneurs. 

Mesdames, faîtes une croix sur le shopping de sous-vêtements, ça ressemble à ce que vous pouvez acheter sur les marchés de province avec des fausses dentelles multicolores et peu de tailles en dessous de 46! En même temps, j’ai envie de dire faîtes une croix sur le shopping tout court… Y a peu de vêtements qui soient abordables et conformes à nos goûts d’européennes! Messieurs, bah, c’est pareil, à votre place, j’amènerais la dose de caleçons/slips etc…

Si vous travaillez dans une entreprise, vous aurez probablement un uniforme et l’acclim, donc visez costume léger d’été pour les garçons, polo et les chaussures fermées. Pour les filles, jupes et sandalettes.

Si vous êtes invité à une soirée, il faut une tenue très habillée. A Noël, vous serez sûrement invités pour une soirée de Noël et si vous travaillez, une soirée pour les employés. Idem si vous allez à l’église le dimanche. Le chapeau se porte facilement. La tenue habillée pour les hommes, c’est pantalon et chaussures fermées (hors jean et baskets). Pour les femmes, n’importe quelle robe fera l’affaire et si vous aimez les talons hauts, c’est le moment de les sortir !

Et le linge de maison alors ?

La maison d’un expatrié peut être équipée. Si votre maison est meublée, je recommande de prendre des plaids pour couvrir les fauteuils et les petits objets design que vous aimez, on n’est pas vraiment habitué au goût seychellois 😉

Mais le confort européen exige que je vous alerte sur quelques petites choses : chez moi, les draps sont fournis, mais j’ai réalisé à quel point j’aimais le concept du draps housse, avec un vrai élastique solide qui épouse harmonieusement le coin du lit !

Les torchons d’ici sont vraiment nuls. Amenez vos torchons, pensez qu’il n’y a quasiment pas de lave-vaisselle ici et on lave à l’eau froide. Vous aurez donc besoin de torchons hyper performants !

Vos anciens draps ou tee-shirt que vous avez recyclés en torchons à poussière vous seront utiles également pour les mêmes raisons.

Le ménage 

C’est moins fun, mais parlons en quand même ! On ne sait jamais. Imaginons : vous êtes expat et la prestation femme de ménage n’existe pas dans votre contrat de location. Et pas une voisine pour s’en occuper ! … Bref, la cata !

N’oubliez pas d’amener des sacs d’aspirateur si vous n’avez pas d’aspirateur nouvelle technologie. Mais bon, moi j’ai laissé tombé l’aspirateur depuis longtemps : trop lourd, trop chaud, trop de sable et de cailloux qui résistent ! Un balai anti électricité statique, ça serait vraiment super. Idem pour faire les poussières et puis, amenez votre bon vieux balai brosse et des serpillières, à moins de ne pas être contre l’utilisation du balai espagnol ! Nos super éponges qui grattent vraiment, franchement pour deux ans, je suis venue avec un stock, mais je n’ai jamais regretté ! On n’en trouve que très rarement ici.

La plongée/Snorkling, le loisir facile aux Seychelles !

Les chaussons de plongée sont indispensables pour éviter les oursins, des à coques rigides de préférence, le corail qui fait mal sur le sable des plages et surtout, il y a une variété d’algues qui se défend quand on l’écrase pieds nus. Il paraît que ça vaut bien les moustiques du coin !

Maillot de bain obligatoire évidemment (pas de jaune fluo, les requins aiment bien selon National Geographic). Prenez en plusieurs, on se baigne souvent et ça vieillit mal (ici c’est encore une fois de mauvaise qualité et cher).

N’oubliez pas à prendre un équipement masque palmes tuba. Pas de décathlon iaux Seychelles ! Ce que vous trouverez en France sera moins cher et de meilleure qualité. N’hésitez pas à mettre le prix, c’est vite rentabilisé! Pendant que vous y êtes un appareil photo sous-marin, vous y avez pensé ? Pensez que la plage, ça sera votre hobby le moins cher et aussi … pratiquement le seul !

Après le snorkling, à cause du sel et du sable, vos yeux sont rouges et douloureux. Vous ne trouverez pas de dacryo-serum ici et pourtant, je ne dis pas que vous n’en aurez pas besoin…

Si vous êtes un geek…

Votre vie va peut-être être difficile… Déjà, dites-vous que l’ADSL français est révolu et que vous allez ramer, même si la fibre optique est arrivée (moi je m’en suis pas rendue compte) !
Amenez votre matériel. On trouve quelques câbles son, USB, j’ai même vu un ordinateur (qwerty ici, hein pensez-y !), mais la plupart des gens se fournissent à Dubaï. Ici les prix sont multipliés par 2 quand on parle disque dur et vous n’avez pas de choix.
Les Wii ou consoles achetées ici sont NTSC. Il y a un Apple store depuis début 2012 à Victoria mais peu de choses dedans!
Si vous aimez vos appareils, pensez à la mettre sous plastique pour les protéger de l’iode, du sable et du sel. Vos appareil photo/tablette/téléphone/livre électronique seront mieux dans un zip-bag.

Côté loisirs ? 

J’ai amené mes livres et mes BD et je le regrette ! Humidité, champignons, lumière, fourmis et autres bestioles sont autant de nuisances pour les ouvrages. Si vous êtes lecteur, pensez au livre électronique… Faites le plein de livres numériques en France, en profitant de l’ADSL pas cher et efficace ! Si vous êtes fan de télé, faites le plein de séries, films, etc. A moins de vous payer le câble et de comprendre l’anglais, ça vous sera utile !
Sinon, les Seychelles, c’est l’endroit parfait pour la plongée sous marine, alors si vous avez le matos, bah amenez-le, mais je pense que c’est superflu de vous le dire !

Pour les enfants

Aux Seychelles, vous ne trouverez pas de siège enfant pour mettre dans les voitures. Très peu de jouets (pas de playmobil, de légo) et quand vous en trouvez, c ‘est du Made in China ! Et oubliez la norme CE !
Pour les médicaments habituels, à votre place j’amènerais… Ici, les médecins ont tendance à donner soit rien, soit des doses de cheval et très souvent, vous ne savez pas d’où ils viennent! Pour les bébés, le serum physiologique pour le rinçage des yeux, on n’en trouve pas ici.
Les chaussures aussi, c’est un peu n’importe quoi pour les enfants (j’ai déjà vu des petites filles de 4 ans chaussées avec des tongs à talons! Et pas que pour aller à l’église !)

Autre chose

Il y a parfois des vols dans les maisons aux Seychelles. Si vous amenez des choses de grande valeur, peut-être seraient-elles plus en sécurité dans un logement en résidence sécurisée. Le vol devient malheureusement monnaie courante, en général sans gravité (si vous surprenez quelqu’un, il s’enfuit). Si vous pouvez, achetez des alarmes (les petits anti-vols de bagage par exemple) qui font assez de bruit pour effrayer les voleurs.

Faire venir son animal domestique?

Ces animaux de compagnie doivent être à jour concernant les vaccinations d’usage, incluant la preuve de leur vaccin anti-rabique et posséder un certificat médical vétérinaire.
Ils seront obligés d’observer une période de quarantaine allant de deux semaines à six mois, selon le pays d’origine.
On lit partout que les Seychelles n’acceptent pas d’animaux de compagnie pour des visites de moins de six mois, ben c’est faux ! Par contre, l’introduction d’oiseaux est vraiment strictement interdite. Attention lors du départ à faire toutes les démarches pour votre chien au moins 6 mois à l’avance, sinon, c’est la grosse galère ! Il faut faire faire des tests sanguins, les envoyer en Afrique du Sud, avoir une cage qui convient à la compagnie aérienne… Bref, c’est encore plus compliqué que d’inscrire un enfant dans une école !

Faire venir sa voiture aux Seychelles ou en acheter une sur place ?

Tout ce que je peux vous dire, c’est que la voiture est quasi indispensable et que l’idéal ici, c’est le 4×4 (ça me navre, mais bon). Les routes valent les routes de montagne et en saison des pluies, l’eau dévale sur les routes…

Une voiture coûte cher (250000 roupies pour une 206 toutes options).

Préparez-vous aussi au prix de l’assurance… Et tous les ans, il faut lui faire passer une sorte de contrôle technique.

En achetant, pensez qu’il faudra revendre, donc n’achetez pas une trop vieille voiture quand même, les seychellois n’aiment que les voitures neuves !

Il y a une note à ce propos sur le site de l’ambassade : 

L’importation des véhicule est soumise à une taxe qui peut dépasser 200 % pour les grosses cylindrées. Le transport d’un véhicule depuis la France coûte environ 25.000,00 F. Un contrôle annuel payant (150,00 SCR) conditionne l’obtention de la vignette (1 SCR par cm3). Exemple : pour un véhicule de 1.300 cm3, la vignette coûtera 1.300,00 roupies seychelloises.

PS : le marché local des voitures d’occasion est cher.

http://www.ambafrance-sc.org/spip.php?article40

A ceux qui préparent leur déménagement 

Difficile de trouver un déménageur fiable (niveau prix, car niveau travail, il n’y a rien à dire).

Il vous faut un déménageur international. C’est également plus rassurant d’en choisir un qui est recommandé par la chambre syndicale des déménageurs ou bien certifié ISO 9001.

Faites plusieurs devis, plus que 3 si vous pouvez. Il y a des déménageurs qui vous proposeront de vous faire faire 2 devis restants par leurs concurrents… Sans commentaire !

Conservez vos courriers ou email avec soin. Résumez vos conversations téléphoniques ou toute décision prise par email pour qu’il vous reste une trace. 

Comme à moi, il peut malheureusement arriver qu’un déménageur sous estime vos biens pour remporter l’appel d’offre. Soyez vigilants au niveau de l’estimation du cubage et du poids. Le cas échéant, n’hésitez pas à contacter la chambre syndicale pour obtenir un conseil. Si vous êtes un particulier, vous n’aurez pas de souci, car vous aurez signé un contrat de particulier à professionnel, donc vous finirez par être livré, même si c’est plus tard que prévu.

Et ces petites choses qu’on aime et qu’on ne trouve pas sur place ?

Aux Seychelles, il y a peu de choses à acheter. Vous trouverez tout l’indispensable, mais peu de superflu… Si vous voulez faire un cadeau, décorer votre maison (et les décos de Noël, vous y avez pensé?) trouver quelque chose d’original, vous aurez bien du mal, alors n’hésitez pas à remplir votre container.

Produits anti moustiques

Les produits anti moustique/anti bestiole en général (vous ne trouverez que des bombes à vaporiser ou bien des spirales à brûler). Les lampes bleues qui incitent les bestioles au suicide, des moustiquaires ! On en trouve, mais honnêtement, ça sera plus facile de les acheter en France. Ca vous rassurera au début, mais finalement, je ne m’en sers pas beaucoup! Il vaut mieux investir dans des crèmes et des bombes à appliquer sur la peau.
A Mahé, il faut trouver le bon magasin et ça peut prendre du temps ! 

Faîtes votre réserve d’huile essentielle de citronnelle et de lavande. La citronnelle dans un diffuseur peut éloigner les moustiques. La lavande, appliquée sur le bouton, peut calmer les démangeaisons.

Ici les gens cueillent la citronnelle dans les bois ou dans leur jardin et font leur tisane, crème… Mais bon, il y a clairement un savoir faire qui nous manque là !

Cosmétique et trucs de fille… Ben et de garçon aussi !

Côté cosmétiques, si vous avez une peau compliquée, amenez tout ce qu’il faut. Ici, on trouve à peu près tout (enfin, rien pour les peaux sensibles), mais en petite quantité et on est jamais sûr d’où ça provient. Il y a beaucoup de contrefaçon.

Depuis que je suis ici, j’ai laissé tomber le maquillage. Le parfum ne dure jamais très longtemps dans l’humidité et la chaleur. Les rasoirs féminins commencent à arriver, mais l’approvisionnement n’est pas régulier, en même temps, je préconiserais plutôt l’usage de l’épilateur. Ici, on est tout le temps en petite tenue et les tropiques sont les amis des poils!

Côté protection périodique, les tampons commencent à se trouver, mais pas toutes les tailles et peu de marques.

Pour les préservatifs, il y en a dans les pharmacies, mais ils se vendent par 3 ou par 5. Un magasin en vend en libre service sur Eden Island.

Les aliments

Les produits qu’on ne trouve pas : chocolat à manger ou à cuire (on commence à en trouver, mais c’est cher), on commence à trouver des thés de qualités (le twinings russe, le lipton earl grey N°1-je crois pas qu’il existe en France). Par contre, très peu de saucisson et de fromages (pensez que les gruyères sous vide et camembert se congèlent bien) Café et thé haut de gamme, vinaigre à la framboise, foie gras, confits, petits pois, haricots, macédoine de légumes en boîtes (ça n’existe pas ici, les raviolis viennent juste d’arriver), trucs pour décorer les gâteaux, caramel liquide (tellement plus facile ici)… Faites un stock de ce que vous aimez ! Pensez qu’au bout de 6 mois, malgré votre bonne volonté, vous en aurez marre de manger toujours la même chose !

Les ustensiles de cuisine

Des sacs congélations qui se ferment hermétiquement, les zip-bag. Ces petites merveilles pourront vous éviter les fourmis dans le sucre et la farine ! Ça commence à se trouver facilement, mais il n’y a pas toutes les tailles. Les tupperwares ne seront pas de trop (on trouve des imitations ici, mais pour éviter les fourmis, il faut des boîtes qui ferment vraiment bien). Des bocaux, ce serait l’idéal, mais ici, il y en a très peu ici. J’ai jamais utilisé autant les clips baggara de chez Ikea, pour fermer les sacs en plastiques !

Amenez un beurrier, ça change la vie ! Ici peu voire pas de beurre en barquette et le beurre traditionnel, une fois sorti du frigo transpire à mort, un beurrier n’est vraiment pas du luxe pour pas s’en mettre partout !

Les tourtières et le papier sulfurisé sont rares et à prix d’or.

Une râpe à carotte rotative ou une mandoline! Ici les râpes sont sur le modèle anglais ! (oui je sais ça peut paraître un peu secondaire, mais quand il fait chaud, la carotte râpée, c’est super agréable et c’est un légume facile à trouver !)

Voilà, je ne sais pas trop quoi vous dire de plus, envoyez des questions si vous pensez à quelque chose ! Et aussi, je ne saurais que trop vous conseiller de lire ceci avant de commencer à remplir vos cartons et aussi les médicaments, vous y avez pensé ?

Bon courage !

=0

Avant de partir, je fais quoi ?

Je vais sûrement vous faire rire, mais la première chose que j’ai pensé à faire quand j’ai entendu la proposition d’expatriation de mon conjoint, c’est d’acheter un guide de voyage… C’est seulement après que j’ai cherché une liste sur internet. J’ai d’abord pensé au pratique : rupture de contrats de gaz, internet, etc…

Et c’est encore plus tard…

Que j’ai cherché ce que les expatriés pensaient de l’expatriation sur internet, sans même penser à contacter les gens qui avaient déjà vécu l’expatriation autour de moi !
Et enfin, je me suis aperçue de la différence de perception des choses entre l’expatrié(e) et son conjoint…

C’était notre première expatriation. Je me rends compte maintenant que je n’ai jamais vraiment eu de vision globale des choses qui allaient changer… Comment doit-on réfléchir lorsqu’un projet d’expatriation se profile? Est-ce qu’on s’y attendait? Est-ce un chamboulement dans une vie routinière?

Alors du coup, j’ai fait une liste de liens pour ceux qui rêvent sans savoir, pour ceux qui savent et qui ne veulent rien oublier, pour ceux qui se demandent à quoi s’attendre…

Pour en savoir plus
http://www.pratique.fr/check-list-expatrier.html
http://www.lemonde.fr/famille/article/2015/03/30/les-bons-bagages-avant-de-s-expatrier_4605812_1764986.html
http://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/management/sept-etapes-pour-preparer-le-depart-en-mission-d-un-expatrie_1522429.html
http://www.frenchfriesandapplepie.com/5-choses-savoir-avant-expatriation/

=1

Retrouvez vos ancêtres seychellois online ?

Et oui, pour les fans de généalogie, c’est peut-être un bon moyen que de consulter le site du Cercle de Généalogie Maurice-Rodrigues. Ces bénévoles dépouillent et numérisent les tables et actes d’état-civil, les registres paroissiaux et les registres d’inhumations et ils publient les données (avec l’accord des familles).

Cercle généalogique de Maurice et de Rodrigues

Si vous cherchez des infos et que vous ne les trouvez pas, vous pouvez aussi demander de l’aide à cette adresse : Imaugen-subscribe@yahoogroupes.fr

Bonne recherche !

=0