Archives de catégorie : Monuments et musées

Anundshög ou le plus gros tertre funéraire suédois

Allez, je vous emmène voir un tumulus. Ca fait longtemps qu’on a pas quitté Stockholm ! Comme il fait un temps affreux, c’est le moment idéal 🙄! C’est pas très loin : entre 1h30 et 2 heures de route en direction de Västerås.

Vasteras-stockholm-anundshog-tumulus

Bon, évidemment moi quand j’y suis allée, il tombait des trombes de neige, mais vous aurez sans doute plus de chance ! 🙄

Anundshög ou le tumulus en forme de bateau

Sur le site de Anund, il y a 5 grandes tombes dont 2 en forme de bateau. C’est-à-dire que les alignements de pierres ont la forme de bateau. Elles dateraient du 1er millénaire après J.C. On pense que ces tombes représentaient la mort d’un chef perdu en mer sur un vrai bateau et loin de son pays.
C’est le plus gros tertre funéraire de Suède : 14 mètres de hauteur et 60 mètres de diamètre.
Vasteras-stockholm-anundshog-tumulus-pourquoivivreailleurs

On pense que dessous, gît une personnalité importante, enterrée avec des présents funéraires.
Au Moyen-Age, le tumulus était aussi le siège du tribunal, ne me demandez pas pourquoi !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comme Anund est sur les bords du fleuve Mälaren, c’était un lieu de commerce à l’époque des Vikings. C’est la raison pour laquelle le site est sur la “route des Vikings”, établit par le Conseil de l’Europe. Cette route est faite de 50 étapes, qui vont du Canada à la Russie.

Västerås est aussi une jolie petite ville à visiter

    Comme on est à 10mn de la ville, ça serait dommage de la rater. C’est la 5ème plus grande ville de Suède, avec ses 110 000 habitants et l’une des plus anciennes villes de Suède. Elle est un pôle commercial important au Moyen-Age, grâce à sa position géographique.

 

    Sous le règne de Gustave Vasa, est créé le Riksdag (parlement suédois), en 1527, où fut décidée la Réforme protestante. Il y a une superbe cathédrale du XIIIème siècle et 3 musées qui vaudraient le coup d’oeil :

  • le musée de plein-air Vallby Friluftsmuseum, qui possède une quarantaine de bâtiment provenant de l’ensemble du comté de Västmanland, datant d’entre 1600 et 1950
  • le musée d’art, Västerås konstmuseum, principalement constituée d’œuvre d’artistes suédois.
  • le musée du comté (Västmanlands läns museum), dont l’exposition se trouve dans la première usine d’ASEA, l’entreprise qui fait vivre la ville.

Bon, je vous aurais bien mis des photos de la ville, mais franchement, c’est la tempête de neige maintenant, donc ça rend rien du tout ! Alors je vous indique des liens à la place ! Bonne visite !

Pour en savoir plus
Västerås
Pour en savoir plus sur les vikings

=5

L’instangram du dimanche : Sankt Jacobs kyrka

https://www.instagram.com/p/BPaBJX4Dz2K/?taken-by=pourquoivivreailleurs

=0

Hallwylska museet

Tout comme à Paris, on a tendance à oublier le musée Jacquemart-André, je ne suis pas certaine que vous soyez nombreux à visiter Hallwylska museet, situé au numéro 4 de la grande rue commerçante d’Hamngatan et qui fait face au park Berzelii.
Le nom du musée provient de celui des propriétaires de la demeure, le comte et de la comtesse von Hallwyl.

Hallwylska palatset

est le nom de ce bâtiment, réalisé par l’architecte suédois Isak Gustaf Clason de 1893 à 1898. Le nom de cet homme ne vous dit rien ? Peut-être pas, mais vous connaissez pourtant un bon nombre de ses œuvres : le Nordiska Museet, Östermalmshallen (le marché couvert d’Östermalmstorg) ou encore l’immeuble Bünsow sur Strandvägen.
La construction du Hallwylska palatset a coûté 1.5 million de couronnes, ce qui en faisait la propriété immobilière la plus chère du pays à cette époque. Elle était équipée d’électricité et du chauffage central.

Pourquoi faire ?

En faisant ériger le bâtiment, le comte cherchait un bureau où il pourrait gérer ses affaires et la comtesse, une maison assez grande pour accueillir sa collection d’art. Mais tous deux avaient déjà en tête d’en faire un musée à posteriori.
En 1920, la maison bourgeoise fut donnée à l’Etat à la condition qu’elle fusse transformée en musée et celui-ci ouvrit ses portes en 1938. Une autre condition était que le directeur de ce musée soit une femme, docteur en philosophie et protestante.
Hallwylska-pourquoivivreailleurs-stockholm

Qui était donc ce couple de mécène ?

Wilhelmina von Hallwyl, fille unique du marchand de bois Wilhelm Kempe, le fondateur de Ljusne-Woxna Aktiebolag, est devenue l’un des grands collectionneurs suédois au tournant du siècle dernier.
D’origine suisse, Walther von Hallwyl était quant à lui le descendant d’une des plus vieilles familles d’Europe. Le couple s’est rencontré à Homburg (en Allemagne) en 1864. Ils se sont mariés un an plus tard et se sont installés en Suède. En 1883, Walther prend la direction de la société de beau-papa. Il est également député du district ou comté (je sais pas trop comment on traduit) de Gävleborg.
Leur fille aînée, Ebba von Eckermann fut une philanthrope, activiste politique en faveur du droit des femmes. Ellen, la seconde était un sculpteur, épouse du diplomate Henrik de Maré et mère de Rolf de Maré, fondateur des Ballets suédois et des des Archives internationales de la danse en 1932.

On voit quoi dans ce musée ?

Wilhelmina von Hallwyl a réuni 50 000 objets, mais je ne sais pas exactement combien sont exposés dans les 40 pièces et dans les 5 étages.Hallwylska-pourquoivivreailleurs-stockholm

Aspects pratiques

Le musée est situé sur Hamngatan et fermé le lundi.
Les horaires varient en fonction des saisons, mais en général, c’est
-du mardi au vendredi de 12h à 16h
-le mercredi de 12h à 19h
-De 11h à 17 le week-end.
De juillet à Août : 10h 17h du mardi au dimanche.
Hallwylska-pourquoivivreailleurs-stockholm
L’entrée est gratuite. Il y a des salles qu’on ne visite qu’avec un guide (et là, c’est 70 sek l’entrée)  De toute façon, il faut passer à la boutique pour aller chercher son sticker visiteur – petit conseil : ne le collez pas sur des habits fragiles !)

Pour en savoir plus
https://sv.wikipedia.org/wiki/Hallwylska_museet
Base de donnée de la collection du musée
http://hallwylskamuseet.se/en/visit/hours-admissions
Le marché couvert d’Östermalmstorg

=1